La communication chez le chien

Mis à jour : janv. 22

Ces signaux servent aux chiens à communiquer entre eux, mais également avec d'autres espèces, comme l'humain, les chats, les vaches...

Il existe différents type de signaux de communication chez les chiens: les signaux d'apaisement (servent à apaiser "l'autre", l'individu lui même...), les signaux de stress (servent à exprimer un stress face à une situation) et les signaux d'évacuation du stress.

Sur la photo ci-dessus, vous trouverez des exemples de signaux d'apaisement, mais il en existe d'autre: léchage de truffe, cligner des yeux lentement, se mettre sur le dos les quatre pattes en l'air, approcher lentement et en courbe...

Exemple de signaux de stress: la piloéréction (le poil qui se dresse), l'halètement (respiration précipitée), l'augmentation du rythme cardiaque, la masse musculaire tendue ou complètement relâchée, les vomissements, la diarrhée, l'hyper salivation, les tremblements, le léchage de truffe, oreilles plaquées, face tirée, sudation des coussinets, dilatation des pupilles, pellicules...

Exemple de signaux d'évacuation du stress: éliminer (urine, déjection), bailler, se secouer, se gratter, s'étirer.

Attention, ces signaux ne sont pas à prendre à la légère car c'est le moyen des chiens d'exprimer leurs émotions. Un "non respect", ou mauvaise compréhension de ces signaux peut entraîner un accident (morsure). Observez bien votre chien pour comprendre ce qu'il "dit".

On peut aussi utiliser ces signaux pour aider les chiens à retrouver leur calme.

Par contre à chaque fois que votre chien baille, il ne faut pas vous dire qu'à chaque fois c'est pour apaiser une situation ou évacuer son stress, c'est peut être tout simplement qu'il est fatigué (de même s'il se gratte, ça peut tout simplement le gratter...).

De plus le chien communique aussi par vocalise (aboiements, grognements).

Cependant, il existe différents types d'aboiements et de grognements, certains sont pour menacer, d'autres pour jouer, appeler au secours, exprimer une frustration ou de l’excitation...

Et oui les grognements, ou les aboiements ne sont pas forcément "agressifs"!

Aussi, il existe la communication tactile qui est beaucoup plus présente chez les chiots que chez les adultes (chevauchements, mordillements...).

Enfin, il y a la communication olfactive: lorsque les chiens se sentent, sentent les urines et déjections de leurs congénères, ils "prennent" pleins d’informations...

557 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout